Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs

La remise en question
NouveauRépondre
Aller à la page : Précédent  1, 2

Re: La remise en question ─ Mer 27 Juin - 12:54
avatar
Le coup de bâton finit sa course contre le matelas de la chambre du baron. Amortit et étouffé par les draps, le lit était bel et bien vide, comme le reste des immenses appartements du seigneur d’ailleurs.

Comme chaque matin, c’est une dizaine de minutes avant l’Aube que le baron sortait de son lit, s’habillant très simplement avant de filer vers les murailles. Il passait devant le grand temple, ainsi que devant le terrain d'entraînement, avant de grimper sur les hautes murailles extérieures, et de suivre le chemin de ronde jusqu’à la tour de guet Nord-Ouest.

Une fois là, il grimpait les marches de pierres jusqu’au sommet de celle ci, et prenait finalement place, en tailleurs, sur l’un des créneaux, face au vide, et à l'étendue marine une cinquantaine de mètres plus bas. Le vent était léger ce matin là, et l’air marin chargé d’iode et d’humidité était vivifiant.
Dans l’obscurité du petit matin, il observait la mer se changer en étendue d’argent sous les premiers rayons de l’astre solaire. Il observais l’Aube se lever et inonder les murs immaculés de sa cité, scintillante et blanche comme la neige.

Il venait ici chaque matin pour observer ce spectacle, rituel transmis par son père, et son père avant lui. Observer le soleil éclairer peu à peu son domaine, sa cité, son peuple. Il ne ratait jamais cette prière matinale. Jamais.

Et ce matin là, rien ne l’en empêcha, pas même le vieux soldat qui s’acharnait sur son beau matelas de plumes pendant qu’il priait ainsi face à la mer, au dessus du vide.
Re: La remise en question ─ Ven 29 Juin - 23:21
avatar
Ma réaction ? La surprise m'envahit dès le premier coup de bâton qui ne frappe rien d'autre que le matelas ... ma seconde réaction ? Un sourire qui se dessina sur mes lèvres, en fin de compte, je crois que j'allais aimer entraîner ce jeune blanc bec mais pour l'heure il fallait le retrouver.

C'est alors que j'arpentais les couloirs du château et je me demandai où un seigneur serait peu avant l'aube .. hm. Quand je suis arrivé dans cette Cité tout était tellement ... grand et chaque bâtiment, chaque bout de muraille pouvait être un lieu pour admirer le lever de soleil et quand je posa la question à un garde un peu surpris de me voir déambuler dans les couloirs avec un bâton de combat et tout en noir pour mieux me dissimuler dans la nuit, il répondit enfin à ma question.

Le temps que j'arrive à la tour de guet, le soleil s'était peu à peu levé et je resta derrière le seigneur mais je dis alors avec un petit sourire dans la voix :

"Vous surveillez si elle arrive à l'heure, Gardien de l'Aube ?"
Re: La remise en question ─ Jeu 5 Juil - 14:25
avatar
"Auriez vous le nom du gardien qui vous a indiqué cette tour ? Le respect de mes hommes se perd mon ami...Les entraînements doivent aussi remplacer mes prières ?"

Il soupira légèrement, laissant sa tête chuter en avant avant de sourire, puis de rire légèrement. Le rire d'un homme surpris, résigné et amusé. Cette visite l'incommodait, c'est certain, mais le sourire qui ornait ses lèvres était sincère, le vieillard avait gagné. Après tout, ne l'avait-il pas fait venir pour cela ?

"Bien, bien... puisque nous sommes ici."


Sans bouger ses jambes en tailleurs, ou ses mains, il se releva avec habileté. Quelque chose de très fluide dans son geste faisait presque passer à de la danse. Il pivota, puis bondit du créneau sur lequel il était perché, pour se trouver face au vieux barbu, plongeant son regard brun dans le sien.


"Vous avez gagné, mes prières seront plus courtes ce matin, j'y retournerais ce soir. J'espère que cette interruption n'est pas inutile."

Un sourire taquin et amical illumina légèrement ses lippes.

"Le noir ne vous va pas, vous êtes déjà assez sinistre sans cela vous savez."
Re: La remise en question ─ Mer 1 Aoû - 20:10
avatar
J'observai alors le jeune homme si sûr de lui, à une époque j'étais comme lui ... je me souvenais avoir voulu essayer de sauver mon mentor, mon seigneur mais ... j'avais eu trop de confiance en moi. Que pouvais faire un gamin de 12 ans avec une épée presque trop lourde pour lui face à deux professionnels ? J'avais presque perdu mon bras lors de ce duel inégal.



"Ce n'était guère mes intention, Ysomir mais ... j'aimerais que nous profitions de la fraîcheur du matin pour nous entraîner avant la moiteur de l'après midi. »



Je fis mine d'être indigné quant à sa remarque sur le fait que mon interruption de ses prières était possiblement indigné et je leva mon bâton de combat en regardant l'espace où nous nous trouvions.



 « Je voulais m'immiscer dans la nuit lorsque je suis venu vous frapper lorsque vous étiez endormi mais apparemment vous vous levez beaucoup plus tôt que moi. »



Puis sans crier gare, sans même montrer mes attention, je lui envoya alors mon bâton sur la jambe droite avec un petit élan concentré de ma force./
Re: La remise en question ─ Lun 13 Aoû - 19:46
avatar
Le coup lancé par le maître d’armes vint frapper la cuisse du baron sans qu’il n’ai le temps de réagir. Eût-il été rapide et agile, Ysomir n’était pas assez concentré pour pouvoir anticiper quoi que ce soit.

Il grogna lorsque le bâton frappa sa cuisse, résonnant contre son os. Un petit grognement léger, du mécontentement, pas de la douleur. Mais il ne cilla pas, hormis ce grognement, il ne bougea pas d’un centimètre et encaissa sans broncher.

“Cela veut-il dire que moi aussi je peux frapper ?”


Pas de sourire arrogant, un visage neutre et sérieux, juste l’essentiel. Il bondit soudain en arrière pour monter non sans grâce et agilité sur le rempart où il était perché un peu plus tôt. Mais cette fois, c’est une garde martiale qu’il arborait. Respirant calmement, son regard était à l'affût, près à réagir au moindre mouvement du plus âgé.

“Qu’attendez vous ? Vous êtes lent à ce point ?”
Re: La remise en question ─ Mar 14 Aoû - 8:39
avatar
"Si tu m'as engagé c'est pour te faire battre comme un vulgaire enfançon alors bien évidemment que tu peux me frapper, baron !"

Dis-je en lui souriant de toute mes dents, j'avais utilisé le tutoiement non pas parce que j'en avais envie mais aux yeux des Dieux, aujourd'hui, en cette matinée, Ysomir de Valacar était comme moi, un citoyen de tout ce qu'il y avait de plus banal en soit. Son titre de noblesse était mis de côté tout comme sur un champ de bataille. Nous sommes tous égaux dans l'instant présent.

"Eh bien quoi ? Ne sais-tu que parader, Ysomir ? Parader tel un paon et attendre que ton adversaire ne daigne t'attaquer pendant que de là haut tu risque de prendre une flèche en pleine tête ?"

Dis-je tout en reculant puis en ancrant mes pieds sur le sol, pied droit en avant et gauche en arrière. Mon bâton de combat au centre de mon corps prêt à me protéger aussi bien le bas de mon corps que ma tête.
Re: La remise en question ─ Mar 14 Aoû - 11:08
avatar
Quelques respirations supplémentaires, calmes. Le baron restait concentré sur le vieillard qui se mettait en garde face à lui, un mètre plus bas.

Puis il bondit sur le côté d'un grand pas chassé, sur le créneaux adjacent, toujours au bord du vide, avant de s'élancer en avant.
Sa jambe se déplia pour venir frapper horizontalement le bâton du vieillard sur le côté.

Le baron était rapide et agile, qui plus est, il ne portait ni armure, ni ceinture d'armes. Simplement une chemise et un pantalon, ainsi qu'une paire de bottes.

Le pugilisme n'était pas sa spécialité, mais étant assez rapide pour toucher et assez musclé pour faire mal, il se débrouillait plutôt bien. Il avait été commandant de l'armée Valariennes avant de devenir baron, et les combats à mains nus avaient toujours été une passe-temps de choix pour lui et ses soldats.

Lorsqu'il toucha le sol, après avoir écarté la garde du vieillard de ce coup de pied circulaire, il envoya son poings en avant, tentant de profiter de sa position décalée pour atteindre ses côtes.

Il était entièrement consacré, et le paradeur avait laissé place au combattant valariens, au soldat.
Re: La remise en question ─ Mar 14 Aoû - 19:10
avatar
Le jeune homme était rapide, un Mellilanais entraîné aux arts du combat, j'avais eu tort de le sous-estimer tel que je l'avais fais. Il était rapide et précis et il ne manquait pas de grâce, c'était une qualité pour un noble soldat tel que lui.

Je ne vis son geste que tard dans l'action et son pied atterris dans la hampe de mon arme que je dus déplacer pour éviter de prendre le coup dans l'abdomen, je me recula prestement et je me mis à sourire.
Il était doué le bougre, je ne savais même pas pourquoi, il m'avait demandé de venir l'entraîner alors que pour le moment, il se débrouillait bien.

Mais, je savais ce qu'il voulait faire et avant que son poing n'atterrisse dans mes côtes comme il le devait, je le mis sur le côté et d'un coup mon bâton fût envoyé entre ses jambes pendant que mon pied gauche fût élancée dans son genou droit.
Re: La remise en question ─ Dim 2 Sep - 15:05
avatar
Le coup de bâton du vétéran vint frapper là ou il le voulait, dans ses jambes, sans que le blondinet ne semble chercher à l’esquiver. Il sera à peine les dents pour absorber la douleur, puis il profita de la position de son adversaire. Le bâton étant presque au sol, il prit appui sur celui ci avec un pied pour envoyer un coup de pied sauté de face, en plein dans l’abdomen de son partenaire.

Comme plus tôt, chacun de ses geste semble extrêmement fluide, comme un subtil mélange entre le combat et la chorégraphie. Son visage, calme et concentré se voyait tout juste traversé par l’adrénaline et l’excitation du combat, mais chaque parcelle de son corp ne vivait plus que pour ce combat qu’il fallait remporter.

Si on devait bien reconnaître quelque chose à Ysomir, c’était son efficacité et son investissement.
Lorsque combat il y a avait, le baron excentrique laissait place au soldat entraîné depuis l’enfance.
Re: La remise en question ─
    Contenu sponsorisé



    Aller à la page : Précédent  1, 2