Alyssandre de Wyrmval
NouveauRépondre


Alyssandre de Wyrmval ─ Mar 28 Aoû - 20:27
Alyssandre de Wyrmval

Alyssandre de Wyrmval


“La rage au ventre, les pieds dans la boue.”



39 ans
Originaire de Wyrmval, comté de Volg
Vassalité : Comté de Volg
Statut social : Noble sans terre
Son métier : Chevaleresse


Caractère


Alyssandre de Wyrmval est un trou du cul. Elle a le même caractère qu'une carne qu'on aurait rendue folle à force de cogner dessus. Elle te laissera approcher jusqu'à ce que tu sois à portée et puis elle t'arrachera la main si tu t'avise de la menacer, elle ou sa maudite progéniture. Oui ! Maudite je te dis.

Ils sont les seuls survivants de Wyrmval et ça se voit sur leurs tronches. Quand tu sourirait, ils ne montrent aucune émotion. Quand tu rirait, ils souriraient. Leurs yeux restent froids comme les tombes des habitants du val, nulle chaleur ne saurait chasser la mélancolie et le chagrin qui habite ces gens. Tu sais que sous son tabard elle porte toujours le noir du deuil ? La mort de son époux remonte pourtant à six ans maintenant.

Une fois, une seule fois, un homme a été assez fou pour la menacer directement. Elle lui reprochait son attitude déplorable sur le terrain, je crois. Il s'est tout de suite vexé et a tenté de la décrédibiliser. Quand il s'est rendu compte que ça ne fonctionnerait pas, il a commencé à rouler des mécaniques et à froncer les sourcils, en lui disant qu'elle devrait faire attention à elle, après tout elle a des enfants. Elle s'est figée. Il pensait avoir gagné. Puis elle l'a fait basculer de sa selle avec un crochet du gauche et elle l'a toisé. Elle était tellement en colère quand elle lui a parlé. Elle lui a dit "Ne vous avisez plus de m'adresser la parole si ce n'est d'abord pour me présenter vos excuses, sans quoi vous en répondrez devant témoin." Il était tout pâle après. Faut dire qu'à Volg, devant témoin, mis à part les mariages et les duels, il n'y a pas grand chose. Or elle avait pas genou à terre, du coup...

Mais ce serait réducteur de s'arrêter à ça. En fait quand tu as réussi à gagner sa confiance, elle s'ouvre. Un peu. Je crois que ce qui la fait le plus vibrer c'est de raconter des histoires. Elle en connaît des centaines. Elle contrefait sa voix pour les personnages, elle sait capter son auditoire sans forcer, pour tenir tout le monde dans le creux de sa main. Puis elle emmène son monde là où elle le souhaite. Autant pour la poésie je ne sais pas, mais comme conteuse elle se pose là.

Je crois qu'elle chante aussi, mais c'est plus rare. Elle fait surtout pour ses enfants. Elle est très protectrice à leur égard et à celui des gens sous ses ordres. Une fois j'ai entendu des gars entre eux l'appeler "Notre-Dame-des-Cendres", dans son dos. J'ai pas trop compris pourquoi. On m'a dit que ça avait un lien avec la mort de sa famille et le soin qu'elle prenait de ses gens désormais.

Du coup, dit comme ça, ça adoucit un peu le trait. Mais ne vous y fiez pas trop, ça reste un trou du cul.



Physique


Les faits :

Alyssandre mesure environ un mètre soixante pour presque quatre-vingt kilos. Dire qu'elle est trappue est un euphémisme auquel peut se risque en sa présence, puis qu'elle particulièrement musclée et large d'épaules et de hanches. Les cheveux blonds, l'œil noir. Le droit seulement. Une vilaine cicatrice, mélange de coupure et de brûlure, lui cache le gauche qui reste fermé en permanence. Elle a la peau claire, bien que celle de son visage soit hâlée par le soleil.

Malgré sa condition de Dame noble, elle abhorre les atours typiques de son rang. Elle porte en permanence une tenue noire sous un tabard rouge. Ses longues tresses sont tenues par des lacets de cuir noir. Elle porte ostensiblement le deuil de sa maison et de son époux, ainsi que de ceux de ses enfants qui sont morts.

Au quotidien, elle porte une amure de cuir épais, faite sur mesure, dont les plaques ventrales et dorsales sont divisées en plusieurs parties qui coulissent entre elles. Cela lui donne une meilleure mobilité. Notamment pour se pencher en avant et en arrière ou opérer une torsion du buste. Ses épaules et ses bras sont protégés par du métal, ainsi que ses jambes des chevilles aux genoux. Ses avant-bras sont couverts par des canons en cuir clouté, tandis que ses mains sont gantées de mitaines en cuir fin.

Elle a toujours l'attitude de celle qui sait ce qu'elle doit faire et où elle se rend. Elle ne s'encombre de l'étiquette qu'en présence de nobles non-chevaliers ou de supérieurs directs comme son suzerain ou des dirigeants d'ordre de chevalerie. Elle préfère sinon parler franchement et honnêtement à celles et ceux qu'elle considère à juste titre comme ses égaux.


Histoire


Alyssandre de Wyrmwal est née à Wyrmval, près de la frontière ouest du comté de Volg, à proximité des terres Khôz.

Wymval est une petite châtellenie, enchâsée à flanc de montagne, qui surplombe un gros bourg bâtit autour d'un des innombrables torrent de la région. Ce torrent serpente tant et si bien depuis le sommet de la montagne et son lit est si vert qu'on l'apppelle le Wyrm. Les Seigneurs de Wyrmval sont traditionnellement proches de leurs gens, notamment parce que la région est trop inhospitalière pour risquer de se mettre à dos qui que cela soit. La lignée seigneuriale est restée ininterrompue assez longtemps pour que les anciens du village considèrent que cela en a toujours été ainsi. La vie y est simple, quoique dangereuse à cause des raids Khôz qui viennent régulièrement jusque là.

L'agriculture étant pratiquement impossible à cause de l'escarpement, on fait pousser des légumes qui se conservent pendant l'hiver – long et rigoureux – et on cueille ou on chasse le reste. La conserve, la confiture et la conservation dans des caves ont été élevées ici au rang d'art. Le seul du village, d'ailleurs, qui ne se distingue sinon guère que par la pugnacité de ses natifs et leur entêtement à s'accrocher à leurs barres rocheuses pelées et glacées plutôt qu'à chercher à vivre ailleurs.

Fort-Wyrm est une forteresse de pierre grise et moussure qu'on pourrait confondre avec la crête de la vallée tant elle s'y cache bien. On y accède par une route remblayée et entretenue régulièrement, autant pour l'approvisionnement du château que pour pouvoir s'y réfugier en cas d'attaque. Elle possède un grenier et des caves qui permettent de stocker des réserves pour tenir le temps qu'un raid vienne et reparte. La chapelle du Trimurti y est cise également, dédiée plus particulièrement à Tamas, dont le symbole du Serpent rejoint particulièrement l'esprit de la communauté locale. Les autres bâtiments du village sont bas, à moitié enterrés dans le sol, fais de la même pierre grise que le fort. Après un raid on a généralement que le toit à reconstruire et le mobilier à réparer. Il est rare que les meubles de bois brut soient trop gravement endommagés.

Alyssandre est la deuxième enfant et fille de Beyrude de Wyrmval à être arrivée à l'âge adulte. Sa sœur aînée étant destinée à reprendre la châtellenie, elle rentre dès qu'elle le peut dans l'Ordre des Lances Sombres. Son éducation avant cela est faite majoritairement des arts de la guerre et de l'équitation. Elle grandit à dos de cheval, souvent à la chasse avec son père et parfois ses frères, tandis que sa mère et sa sœur restent au castel pour gérer le domaine de concert. Le départ de son frère puiné pour les ordre la perturbe particulièrement, le temps de se faire à l'idée que c'était aussi normal que le fait qu'on la destine à une vie militaire. Après tout, elle est elle-même déjà page lorsque cela se produit, et ne voit plus sa famille que ponctuellement. C'est plus l'immense distance géographique entre Wymval et Nacre qui la perturbe alors.

Son tempérament et sa compétence l'amènent à devenir écuyère à l'adolescence. Elle se distingue alors par sa brutalité froide et la méthodicité qu'elle met dans tout ce qu'elle entreprend aux côtés du chevalier qu'elle suit. Ce dernier s'attache à lui donenr un solide bagage martial et tactique. Elle apprécie qu'il la traite comme une adulte en devenir et non pas comme une encore enfant. Son adoubement avec les honneurs, un peu avant son dix-neuvième printemps, ne surprend personne, d'autant qu'elle est revenue de l'épreuve du Boisnoir sans heurt.

Commence alors son service actif en tant que chevaleresse des Lances Sombres. Elle se concentre sur le maniement de ce qui sont ses armes de prédilection encore à ce jour : le bouclier rond, la hache et, bien sûr, la lance. Elle exerce sept ans aux côtés de ses compagnons de l'ordre, heureuse de la vie qu'elle peut mener loin de la politique et du pouvoir. Jusqu'au jour où elle reçoit la nouvelle de la mort de sa sœur et de sa mère, ainsi que de ses frères et sœurs vivant encore au Fort. En tant qu'aînée des héritiers directs vivants de la lignée de Wyrmval, elle est appelée à rentrer au domaine pour en prendre la tête. Le raid Khôz qui a provoqué le décès de ses proches a laissé la vallée exsangue et brûlée. Son père, désormais veuf douairier, ne se remettra jamais totalement du drame. Seule sa petite sœur, Cassandre, déjà mariée à Hugues de Ferrières, survécu au drame, sauvée par son absence.

Elle qui a combattu les incursions Khôz presque toute sa vie d'adolescente et d'adulte, voit s'effondrer le lieu qu'elle pensait imprenable, inviolable par eux : Fort-Wyrm.

Sa vie gouvernée par le devoir lui commande de pouvoir à l'avenir de sa famille avant tout. Alors qu'elle aurait pu prétendre à former un écuyer à son tour elle doit tout abandonner pour rentre chez elle. Elle quitte donc l'Ordre et épouse son plus proche compagon d'armes, Guy de Combefroide, désormais Guy de Wyrmval. Leur relation ainsi officialisée leur facilite la vie et met du baume au cœur de la chevaleresse. Ensemble ils ont quatre enfants en six ans, qui redonnent un peu de joie de vivre à son père et d'espoir au village, inquiet de voir la lignée seigneuriale ainsi amoindrie. Forte de son expérience martiale, Alyssandre entreprend de fortifier la vallée et de la préparer à l'éventualité d'un autre raid meurtrier. Fort-Wyrm est réparé, les toits du village rebâtis et une partie de la population est formée en milice qui doit prendre les armes au besoin. La forêt alentours est balisée de plate-formes d'observations où des guetteurs se relaient.

Le domaine se remet lentement, après tout, on dit bien de Volg que c'est une terre si dure, que les gens y vivent ne peuvent être que plus durs encore, assez obstinés pour disputer leur pitance à l'hiver et à la montagne elle-même.

Six ans passent dans une paix relative et une prospérité qui va croissant à mesure que le village se remet. Mais ce qui est protégé attire la convoitise. Au sixième été, un nouveau raid Khôz, plus important encore que le précédent, a lieu. On ne parle pas de horde innombrable, d'armée infinie ou de dizaines de clans réunis. Wyrmval est un petit domaine, plein de vieillards et d'enfants. La plupart des adultes dans la force de l'âge on périt six ans plus tôt, la population est affaiblie malgré qu'elle soit mieux organisée et entraînée à réagir au danger.

L'attaque survient au milieu de la nuit. Les guetteurs empêchent que le village ne soit prit complètement au dépourvus en dévoilant leur lanterne, dont la lueur est perçue depuis Fort-Wyrm. Pourtant les forces Khôz, divisées, réussissent à surprendre le village pendant l'évacuation et devant la résistant qui leur est opposée, se livrent à un véritable massacre en représailles.

Les survivants se regroupent dans le château qu'ils défendent sans avoir pu empêcher l'ennemi d'y entrer. Chaque pièce prise par l'ennemi est payée par le sang de nombreux pillards. La pierre de taille ne prend pas feu, mais la charpente oui. Les derniers résistants se réfugient dans les caves pour ne pas mourir brûlés. Quand les assaillants sont finalement repoussés, après presque ving-quatre heures de combat sans merci, Wyrmval n'est plus que cendres. Ce qui n'a pas été pillé a été brûlé. Ce qui n'a pas été brûlé a été brisé, renversé, détruit. Il ne reste plus qu'Alyssandre, ses deux plus jeunes enfants, un guetteur blessé et deux femmes de la milice. La chevaleresse a perdu un œil dans la bataille, mais elle se sent aussi brisée, brûlée et détruite que son domaine. L'œil ne guérira jamais tout à fait, sa tête non plus.

Trop peu nombreux avec l'hiver qui arrive et plus aucune réserve pour voir venir, ils décident de partir. Le destin, comme pour s'amuser plus longtemps de leurs déboires, a fait que quelques chevaux ont fuit dans la montagne et reviennent après le vacarme de la bataille. Le guetteur ne passe pas la nuit qui suit la fin de la bataille, malgré les premiers soins apportés par les miliciennes. Abattue, Alyssandre se met en marche avec ce qui reste de sa maisonnée. Pour mieux protéger ce qui lui reste, elle fait des miliciennes ses suivantes, leur mission étant par-dessus de protéger ses enfants, l'avenir de la lignée Wyrmval.

Trois choses restent à jamais gravé dans le mental d'Alyssandre à propos de cet épisode, le plus sombre de sa vie : la découverte du cadavre de son père, la découverte des cadavre de ses deux premiers enfants et l'absence du cadavre de son époux. Le doute sur sa survie la taraude encore aujourd'hui, bien qu'elle ai fait le deuil de sa disparition, mais elle garde à l'esprit qu'il est peut-être en vie, quelque part, d'une manière ou d'une autre. Ou peut-être pas.

Elle trouve refuge avec sa famille et ses gens chez sa sœur, Cassandre, qui l'héberge pour un temps sur le domaine de Ferrières. Là, elle fait la rencontre d'Aelred et Sybille de Mornoie, ainsi que de leur fils Guillaume. Le contact passe particulièrement bien entre eux, si bien que le Seigneur et la Dame de Mornoie l'invitent à venir vivre en leur demeure avec les siens, puisqu'ils auront plus de facilité à nourir ainsi des bouches supplémentaires que la famille de Ferrières.

Une fois ses enfants en sécurité, elle reprend les armes de chevaleresse et part chercher la vengeance. Au début du moins. Elle laisse les deux anciennes miliciennes pour veiller sur sa progéniture et être leurs âmes damnées, après les avoir personnellement entraînées à ce rôle. Ces dernières, reconnaissantes d'avoir un but et de ne pas être abandonée au milieu de Volg comme elles auraient pu l'être, se vouent complètement à cette tâche qui leur permet aussi d'oublier un peu de leur douleur et d'entretenir l'espoir de voir Wyrmval rebâtie un jour.

Alors qu'elle pense rallier les Lances Sombres et demander à reprendre le service actif contre les Khôz, elle se "perd" en chemin. A mesure qu'elle approche de Volg elle prend la pleine mesure de l'absurdité d'une vengeance aveugle. Rien ne lui sera rendu ainsi.Elle décide pourtant de continuer à se battre.

En 1241, elle participe à la protection de bourgades du Boisnoir contre les prédateurs affamés par l'hiver rigoureux. Elle passe l'hiver en selle, au sein d'un petit groupe de vétérans des Lances Sombres renvoyés sur le terrain pour l'occasion. A l'issue de cet épisode elle aurait pu accepter une place d'instructrice et se contenter de réintégrer l'ordre pour former les pages et les écuyers, mais elle préfère continuer à arpenter les routes et à voir régulièrement ses enfants en voyageant librement. En 1243 elle recrute ses premiers compagnons de route réguliers parmi les individus brisés comme elle par l'impitoyale roue du destin. Les famine ont ravagé les campagnes et certains cherchent un sens à leur existence sans pour autant vouloir verser dans le bandistisme. Elle offre à ceux-là une alternative à ses côtés. Certains nobles sans terre, surtout des chevaliers errants, se joignent à elle, inspirés par sa démarche et par leur propres idéaux de chevalerie.

En 1244, son groupe participe activement à la lutte contre les bandes fantômes des Joyeux Compagnons. Ils font beaucoup, à leur propre échelle, pour entraver les opérations de banditisme et de pillage. Ses méthodes de guérilla héritées des tactiques des Lances Sombres, adaptées à des ennemis moins vifs que les Khôz, mais avec des forces différentes, lui permettent une efficacité redoutable. Elle s'assure que les camps soient dispersés après son passage, brûlés jusqu'à la dernière tente. Elle privilégie les attaques de nuit et les replis stratégiques répides, pour disperser les hommes affolés par l'incendie et les faire tomber dans les embuscades nocturnes du reste de sa troupe. Elle ne cache pas s'inspirer des méthodes de guerre Khôz dont elle a connaissance. Elle est particulièrement bien placée pour connaître leur efficacité et refuse de laisser sa peine lui interdire l'efficacité.

Ses tactiques pyromanes et le Serpent de Tamas qui figure sur son bouclier, parmi les armes de sa maison, lui valent rapidement son surnom de "Notre-Dame-des-Cendres", qu'elle réprouve. Il est donc utilisé dans son dos par ses troupes et de préférence hors de portée d'oreilles de clercs, dans l'absolu, pour éviter des ennuis leur meneuse. Ce surnom est relativement inconnu en dehors de sa bande. Ces derniers votent pour se nommer "Les Endeuillés", puisqu'ils sont pour la plupart veufs, veuves, orphelins ou déracinés d'une manière ou d'une autre, coupés de ce qui fut leur vie par le passé.

En 1246, son groupe migre à l'est de Nera pour aider à résister aux raids pirates. Elle mène à cette occasion des charges de cavalerie lourde dans les ruelles d'un port en flamme, pas de son fait cette fois. L'audace de ses hommes et l'originalité de ses tactiques leurs permettent de remporter quelques victoires contre des équipages en maraude.

En 1248, enfin, son groupe prend part aux affrontements conséquents à la traîtrise de Feynes et à l'invasion de Durdinis par les Thoréens. Elle évite les batailles rangées le plus possible mais subit tout de même de lourdes pertes à ces occasions. Les Endeuillés repartent finalement pour panser leurs blessures et recruter de nouveaux membres. Elles et ils savent tous et toutes que leur combat ne cessera jamais vraiment. Leur destination est Nera, où Alyssandre souhaite revoir ses enfants sur le domaine de Mornoie.

Elle est plus décidée que jamais à refonder sa maison et à donner aux Endeuillés une autre raison de vivre que faire couler plus de sang ennemi à la bataille suivante.



Compétences



  • Sport : Equitation – Niveau 3

  • Armes Blanches : Lance – Niveau 3

  • Armes Blanches : Hache et bouclier – Niveau 2

  • Persuasion – Niveau 2

  • Administration : Troupe militaire – Niveau 1

  • Etiquette – Niveau 1


  • Derrière l'écran



    Êtes-vous majeur ? Oui
    Avez-vous lu le règlement ? Validé par le Ménestrel
    Comment-êtes vous arrivé sur Les Serments d'Eurate ? C'est la faute d'Alma !
    Une suggestion ? Non
    Ce personnage est-il un DC ? Si oui, de qui ? Non




    Re: Alyssandre de Wyrmval ─ Dim 16 Sep - 15:07
    Chroniqueur Impérial

    Réputation  - 16.09.2018



  • LA CAPITALE EVALON : PERSONNALITÉ LOCALE



  • Citoyen:....... ■ - ■ - ■ - ■ -  -  - ■ - ■ - ■...... 2000/4999 pts

    Noble:.......... ■ - ■ - ■ - ■ -  -  - ■ - ■ - ■..... 2000/4999 pts

    Religieux:..... ■ - ■ - ■ - ■ -  -  - ■ - ■ - ■...... 2000/4999 pts




  • DUCHÉ DE LA CROIX DES ESPINES


  • COMTÉ DE LA CROIX DES ESPINES
    Citoyen:....... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts

    Noble:.......... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■..... 0000/1999 pts

    Religieux:..... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts





    COMTÉ D'EMERALD
    Citoyen:....... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts

    Noble:.......... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■..... 0000/1999 pts

    Religieux:..... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts





    COMTÉ DE POSVÁNY
    Citoyen:....... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts

    Noble:.......... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■..... 0000/1999 pts

    Religieux:..... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts





  • DUCHÉ DE MELLILA


  • COMTÉ DE MELLILA
    Citoyen:....... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts

    Noble:.......... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■..... 0000/1999 pts

    Religieux:..... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts





    COMTÉ D'ARAGON
    Citoyen:....... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts

    Noble:.......... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■..... 0000/1999 pts

    Religieux:..... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts





    COMTÉ DE CORDUBA
    Citoyen:....... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts

    Noble:.......... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■..... 0000/1999 pts

    Religieux:..... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts




  • DUCHÉ DE NÉRA


  • COMTÉ DE NÉRA
    Citoyen:....... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts

    Noble:.......... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■..... 0000/1999 pts

    Religieux:..... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts





    COMTÉ DE BAROS
    Citoyen:....... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts

    Noble:.......... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■..... 0000/1999 pts

    Religieux:..... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts




    COMTÉ D'UZÉ
    Citoyen:....... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts

    Noble:.......... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■..... 0000/1999 pts

    Religieux:..... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts





  • DUCHÉ DE VOLG


  • COMTÉ DE VOLG
    Citoyen:....... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts

    Noble:.......... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■..... 0000/1999 pts

    Religieux:..... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts





    COMTÉ DE TERRESANG
    Citoyen:....... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts

    Noble:.......... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■..... 0000/1999 pts

    Religieux:..... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts





    COMTÉ DE MONT DRAGON
    Citoyen:....... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts

    Noble:.......... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■..... 0000/1999 pts

    Religieux:..... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts





  • ÎLE DE NACRE


  • Le clergé :..... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■... 0000/1999 pts


  • HORS FRONTIÈRES


  • Territoire Thoréen:.... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■... 0000/1999 pts

    Territoire Khöz:......... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■... 0000/1999 pts

    Royaume d'Azelan:.... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■... 0000/1999 pts

    Royaume de Feynes:.. ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■.. 0000/1999 pts