Aidan de Númenor - L'orgueil et la gloire
NouveauRépondre


Aidan de Númenor - L'orgueil et la gloire ─ Lun 15 Oct - 15:59
avatar

Aidan de Númenor


“Nous sommes venus ici pour vivre libre ou mourir !”



26 Ans
Originaire d' Emerald
Vassalité : Duc.hesse de la Croix des Espines
Statut social : Comte d'Emerald
Son métier : Fabrication de boucliers


Caractère





Qualités : Charismatique, Distingué, Courageux, Observateur, Persévérant
Défauts : Hautain, Formaliste, Séducteur, Arrogant, Rancunier.

Aidan de Númenor a une grande estime de lui-même, fils désiré de ses parents au milieu de quatre sœurs, ils lui ont répété depuis sa tendre enfance qu'il faisait partie de l'élite, un être supérieur au commun des mortel par sa noblesse de sang. De ce fait, il voit les petites gens comme des pions négligeables, il se rappelle toutefois qu'il a besoin d'eux pour qu'ils servent ses desseins. Très soucieux de ses relations sociales parce que sa mère lui a toujours dit qu'on est rien sans ses pairs et ses gens, il est formaliste et ne supporte pas qu'on fasse un accroc au protocole, que ce soit pour les présentations, les doléances ou le service de maison.


Ayant été formé par ses maîtres d'armes pour la stratégie, combattre aux côtés des hommes et les diriger, il fait preuve de courage et persévère dans tout ce qu'il fait pour atteindre ses buts. Se sentant supérieur aux autres, il peut faire preuve d’arrogance pour provoquer ou humilier une personne qui ne lui revient pas. Grâce à ses percepteurs et à leur enseignement de qualité, il fait preuve d'une intelligence et une culture très honorable, de quoi ne point rougir à la cour s'il devait tenir une conversation raffinée et intellectuelle. Il a un sens du style et un maître de bonnes manières qui a su lui donner une distinction dans sa tenue et ses postures. Vous ne le verrez jamais avachi à table ou débraillé en pleine réception ou lors d'une visite surprise.


Soucieux de son image, il aime séduire les dames comme les messieurs, mais pour eux c'est un secret. Oui, il ne fait point de discrimination dans ses attirances sauf qu'il sait qu'il a un rang à tenir et un nom à perpétuer par une descendance, donc pour vivre heureux il cache cette partie de sa vie. Charismatique, il a de l'estime pour ses pairs tant que c'est réciproque. Une pointe de moquerie ou de mépris envers lui ou sa famille et il vous gardera dans sa rancune jusqu'à obtenir réparation ou vengeance.


Physique





Sans être un géant, il est toutefois un peu plus grand que la moyenne des hommes de son pays, il est élancé et doté d'une musculature naturelle renforcée par ses années d'entraînement. Son corps est plutôt sec, on voit ses muscles se dessiner sous sa peau. Sa carrure est large et en harmonie avec le reste de son corps. L'homme est agile et vif en combat mais est posé en dehors du sport et de ses entraînements, sa démarche est souple et légère, il peut avancer sans bruit pour ne pas se faire remarquer.


Son visage charismatique dévoilent des traits fins et aristocratiques, le regard pénétrant d'un bleu cérulum en amande, le nez droit et long, un trait propre à son sang noble le plus flagrant et signature de sa famille, ses lèvres sensuelles et légèrement charnue complètent le tableau d'un visage long doté de pommettes hautes et d'une mâchoire carrée. Ses longs cils noirs et ses sourcils foncés, épais et droits, détonnent avec sa longue chevelure raide et abondante d'un blond presque blanc qu'il maintient en arrière à l'aide d'un bandeau en platine reproduisant des branches tressées d'arbres tenant au milieu de son front une pierre fine, certains pencheraient pour une opale, d'autres une aigue-marine mais nu n'oserait s'approcher de si près de son large front pour le vérifier.


Aidan est imberbe ou presque, il a peu de poils sur le ventre et en a surtout sur les jambes et un peu sur les bras mais ils ne se remarquent guère avec leur blondeur et le teint clair du bel homme. Il met un point d'honneur à raser de près sa barbe et sa moustache pour présenter un visage glabre aux yeux de ses pairs et de ses gens. Mais comme toute personne qui a ses faiblesses, il ne supporte guère les grosses barbes qui le dégoûtent sauf cas exceptionnels tels que les vieillards, les soldats en pleine campagne et les rustres qui le méritent selon lui car elles représentent la crasse pour lui. Les vieillards sont bien obligés de les laver à cause de leur blancheur mais les autres hommes ne lui semblent pas être propres ainsi.


Ne vous trompez pas, Aidan est conscient de sa beauté et trouve que celle-ci est normale vu sa haute naissance. Cette confiance en lui s'entend dans sa voix grave, puissante et d'un timbre vibrant qui capte l'attention de ses interlocuteurs lorsqu'il prend la parole. Cependant il sait la moduler selon son humeur et pèse ses mots avant de répondre à des questions délicates. Il peut avoir la voix cassante lorsqu'un impudent ose le contrarier.


Sa tenue vestimentaire est d'un style élégant, de longs manteaux ou de longues vestes par dessus des chemises fines et des pantalons en matières précieuses pour les grands jours, les autres jours la matière est semi-précieuse, de qualité et solide tout en gardant cette souplesse et ce raffinement propre aux nobles argentés. Pour ses entraînements, il jouit de tenues en cuir solide et souple, d'armures d'un design imposant et raffiné qui lui permet d'éviter d'être confondu avec un simple soldat. Une fine tiare, un gros anneau serti d'une pierre précieuse et des bottes en cuir ouvragé complètent le tout. Satisfait de son style qui est plus raffiné que ceux du peuple et de ses vêtements ternes, il se sent spécial comme ses parents lui avaient affirmé.


Histoire




Spoiler:
 

Ce fut une nuit de pleine lune où des fleurs blanches qui ne s'ouvraient que sous l'astre nocturne où l'on assista à la naissance du second enfant du baron de Port Vaillant, Géric et d'Adalind de Númenor étaient les heureux parents d'Aidan, premier et unique fils du couple qui aura par la suite trois autres filles en plus de leur aînée Brianna. La première fille étant destinée à hériter du titre de la baronnie, les parents d'Aidan se mirent en tête de l'unir avec une future duchesse qui permettrait à leur fils d'élever leur nom à un rang supérieur. Leurs affaires florissantes de fabrique de bouclier, nécessaire à l'effort de guerre permettait d'offrir une dot largement confortable en échange d'un ascenseur social exceptionnel pour leur fils adoré.


Les enfants de ce couple eurent une enfance tout fait normale pour des héritiers seigneuriaux. Une grande éducation, toujours le meilleur pour chaque enfant en fonction de ses goûts et capacités. Adalind n'étant pas rêveuse, elle cherchait à tirer le meilleur parti de chacun de ses enfants. Si sa douce Brianna n'était pas née la première, son fils aurait été son héritier tout désigné pour reprendre le flambeau de la baronnie. Car dans ce couple, bien que le titre de baron de port vaillant appartienne à son époux, elle était résolue à défendre bec et ongles les possessions et titre de sa famille. Elle apprit donc à ses enfants qu'ils devaient être unis et soudés envers et contre tous, ne cessant de leur répéter à quel point ils étaient exceptionnels, les élus au dessus de la plèbe. Chacun avait sa destinée et elle comptait bien les pousser sur le chemin de l'excellence. Géric, son époux, était bien moins ambitieux mais faisait confiance en son épouse qui ne l'avait jamais déçu dans ses conseils et décisions.


Aidan adorait ses sœurs, la douce confidente Brianna qui avait besoin de gagner en fermeté pour son futur rôle de seigneur de Port Vaillant. La vaillante Enora qui aimait se battre et le défier dans des jeux plus ou moins dangereux où ils finissaient par avoir les oreilles qui cuisaient lorsqu'ils étaient pris sur le fait. La turbulente Divonne qui ne lâchait point ses chausses et le suivait partout, boudant quand Enora et Aidan lui disaient qu'elle était trop petite pour participer mais rayonnant de joie lorsqu'il la consolait avec un cadeau ou un jeu secret qui ne concernait qu'eux deux, ce qui la faisait se sentir spéciale. Et enfin la studieuse Ondine qui se passionnait de livres et se gavait de connaissances dans la grande bibliothèque de leur demeure avec ses percepteurs, leur proposant des jeux d'esprits et des devinettes sur leur culture générale pendant les jours de pluie ou de grand froid.


Une grande famille heureuse, consciente de sa grande valeur, peut-être même trop imbue d'elle-même, vivait unie et forte malgré les guerres et les conflits internes d'Eurate. Un drame changea les enfants Númenor, Brianna la douce qui dispensait ses bons soins et son écoute à son frère et ses sœurs décéda de la malaria durant une épidémie. Perdant sa sœur et confidente, Aidan se ferma et devint plus froid et distant, cachant au fond de lui sa blessure béante. Aidan qui avait également perdu sa fiancée deux ans plus tôt, non qu'il en fut amoureux, l'occasion perdue de devenir un jour duc l'avait miné. Brianna avait été son grand soutien, le rassurant et l'encourageant, certaine qu'il aurait une promise digne de lui.


Enora se fit protectrice envers son grand frère pour surmonter sa peine, le défendant contre ceux qui auraient osé faire une remarque sur son attitude polaire. Elle se battait tellement pour lui qu'elle se sentait être la protectrice de la famille, se sentant l'âme d'une guerrière. Au point qu'elle fit le choix d'épouser un noble sans terre qu'elle avait rencontré par hasard. Ayant observé sa valeur et sa loyauté à une cause qui pouvait lui tenir à cœur, elle s'était laissée toucher par ce bel homme qui s'avérait être droit et juste pour celle qu'il aime. Bien que séducteur, elle n'avait pas peur, sentant que c'était une façade qu'il aimait se donner. Épicurien mais point traître, la fidélité de cœur et l'honneur était son credo. Tristan de Palaiseau fut un atout pour les Númenor et ils ne regrettèrent point leur mariage. Il avait su prouver sa grande valeur et il admirait son épouse qui présentait en pure guerrière à ses côtés.


Ondine avait très mal vécu la mort de l'aînée qui était comme une seconde mère pour elle. Elle s'était réfugiée dans ses études, ses livres devenant ses meilleurs amis. Adalind, soucieuse de la tirer de cette solitude choisie, l'envoya sur les conseils d'Aidan chez un cousin qui disposait d'une demeure fortifiée en bord de mer, réputée pour refaire une santé. Ondine y rencontra celui qui allait devenir son époux, le meilleur ami de son cousin. Leur entente fut immédiate et leur union fut vue d'un bon œil par leurs parents respectifs. Malheureusement, Ondine s'avéra trop intelligente au goût de sa belle-mère qui la prit finalement en grippe. Son époux la défendait toujours, appréciant ses traits d'esprit et son intelligence. Deux enfants naquirent de leur union, ce qui calma un peu la dragonne. Mais le décès de son fils, tué dans une vilaine chute de cheval, la rendit aigre avec sa bru, la tenant injustement responsable de sa disparition, ce qui poussa Ondine à retourner au domaine familial avec ses enfants.


La réputation de chat noir de sa sœur n'avait guère aidé la jeune veuve, Divonne la coquette, la déesse glacée qui attirait les beaux partis qui se disputaient sa main dans des duels sanglants. Ou des fiancés avec qui l'entente avait été faite rendaient l'âme d'une maladie ou dans un malheureux accident quelque temps plus tard. Elle devenait celle qu'il ne fallait pas fiancer, une belle dame à admirer de loin, voir à rêver mais à ne point la désirer pour épouse. Dans ce malheur, elle y trouvait son contentement, nul homme ne pourrait l'emmener loin de son frère chéri. Amoureuse d'Aidan depuis sa plus tendre enfance, elle ne rêvait que de le rendre heureux et d'avoir une vie de gloire à ses côtés. Elle était la seule qui avait pu l'approcher grâce à leur jeu secret, devenant ainsi celle qui le connaissait le mieux.


La ruine provoquée par l'incendie des forges obligea les parents d'Aidan à négocier rapidement une union avec la fille unique tardive d'un couple vieillissant et extrêmement riches, Des barons de Durdinis qui avaient perdu leur terre durant la guerre mais sauvé une  immense fortune, ce qui permit de sauver la réputation familiale mais brisa également les rêves de grandeur du jeune homme. Il se sentit trahi par ses parents qui lui avaient répété depuis son enfance qu'il était un élu destiné à des grandes choses, qui valait mieux que les autres hommes. Et ils la mariaient avec ça... Une jeune fille naïve et innocente qui n'avait pas fréquenté grand monde vu son jeune âge et des parents trop vieux pour voyager. Une baronne, rien de plus. Une BARONNE ! Il avait été destiné à une future duchesse et on lui donnait ça ???


Et par dessus tout, elle n'arrivait toujours pas à être grosse de lui. Humiliation supplémentaire, il se retrouvait peut-être avec une fille stérile, incapable de lui donner un héritier ? La déveine totale, l'humiliation ultime d'un homme censé perpétuer sa lignée. Divonne connaissait les doutes de son frère et se faisait un plaisir à haïr cette belle-sœur qui avait la chance de partager la couche de son bien-aimé.


C'était la situation dans laquelle la famille de Númenor était lorsque la peste s'abattit sur Eurate, emportant le patriarche de la famille et le comte d'Emerald, cousin direct d'Aidan, faisant de lui le nouveau comte. Secrètement heureux d’hériter du titre qui aurait dû revenir à une de ses cousins également emporté par la peste, son regard changea sur sa situation. Désormais comte, il gagnait importance et devait absolument sauvegarder les apparences.


Devenu plus charmant et séducteur, il se découvrit tardivement un plaisir inconnu qui devint son secret le plus absolu, même Divonne l'ignorait, elle n'aurait jamais compris. Il aimait autant les hommes que les femmes ! Une chose inappropriée dans leur milieu ! Et curieusement, étreindre un homme était un délice incroyable qu'il gardait secret. Seuls ceux qui avaient beaucoup à perdre pouvaient être des amants potentiels. Ou ceux qui pouvaient déranger finissaient par disparaître. Toutefois, extrêmement prudent et difficile, il restait pour la majorité du temps abstinent, se contentant de simplement charmer pour rallier à sa cause selon ses motivations des personnes fort utiles. Il avait de nouveaux objectifs et devait maintenant penser au bien de tous, la perte de Durdinis qui n'avait pas été réglée, la grande peste qui causait énormément de mal et la menace Thoréenne devenait ses propres soucis et il devait rallier la loyauté de tous les barons pour y faire face.


La maison Númenor avec sa tour d'argent attirait les courtisans et seigneurs de la comté. « Venez et brillez ! Venez et parlez ! Venez et battez-vous ! Venez gagner la liberté en Emerald ! Du sang et des larmes pour la patrie ! ». Vous tous qui venez en Emerald, entendez ce cri du cœur : »Nous sommes venus ici pour vivre libre ou mourir ! »


Compétences




  • Politique - 2

  • Étiquette - 2

  • Armes blanches (épée à une main) - 3

  • Sports (équitation) - 3

  • Administration (intendance du Domaine) - 1

  • Érudition (commandement et stratégie) - 1


  • Derrière l'écran



    Êtes-vous majeur ? OUI
    Avez-vous lu le règlement ? (code dans les règles du jeu)Hocus Pocus et flicitus
    Comment-êtes vous arrivé sur Les Serments d'Eurate ? Bibi m'a fait venir il y a longtemps, c'est un come back!
    Une suggestion ? Des bisous et des bisous! Oups! ce n'est pas le monde des  bisounours ici!
    Ce personnage est-il un DC ? Si oui, de qui ? bin le personnage  a  été mis au piquet, c'était Tristan de Palaiseau.




    Re: Aidan de Númenor - L'orgueil et la gloire ─ Lun 15 Oct - 16:10
    avatar
    fiche en cours
    Re: Aidan de Númenor - L'orgueil et la gloire ─ Lun 15 Oct - 16:25
    avatar
    Bienvenue, blondinet !
    Re: Aidan de Númenor - L'orgueil et la gloire ─ Lun 15 Oct - 16:27
    avatar
    Bienvenue ! ☆


    Re: Aidan de Númenor - L'orgueil et la gloire ─ Lun 15 Oct - 17:21
    avatar
    Bienvenue l'elfe !Very Happy
    Re: Aidan de Númenor - L'orgueil et la gloire ─ Lun 15 Oct - 18:33
    avatar
    Bienvenue à toi ^^

    J'ai réparé ta fiche. Si tu as besoin d'un coup de main, n'hésite pas!


    Re: Aidan de Númenor - L'orgueil et la gloire ─ Mer 17 Oct - 11:10
    avatar
    @Kira de Casteldragon a écrit:
    Bienvenue à toi ^^

    J'ai réparé ta fiche. Si tu as besoin d'un coup de main, n'hésite pas!
    oh merci, je ne savais pas comment  faire c'est gentil Smile
    Re: Aidan de Númenor - L'orgueil et la gloire ─ Mer 17 Oct - 21:44
    avatar
    De rien! ^^ Je n'ai juste pas remis les couleurs que tu avais mis sur ton texte.
    Mais après, ne t'en fais pas, on ne tient pas compte de la mise en page, mais plus du contenu ^^

    Hâte que tu ais fini! ^^


    Re: Aidan de Númenor - L'orgueil et la gloire ─ Ven 19 Oct - 9:12
    avatar
    Bienvenue parmi nous !
    Fais gaffe t'as les oreilles pointues qui dépassent, ça fait mauvais genre Razz
    Re: Aidan de Númenor - L'orgueil et la gloire ─ Dim 21 Oct - 21:19
    avatar
    Bienvenu Aidan ^^
    Re: Aidan de Númenor - L'orgueil et la gloire ─ Dim 21 Oct - 23:31
    avatar
    Bienvenu et bonne chance pour la fin de ta fiche !
    Re: Aidan de Númenor - L'orgueil et la gloire ─ Lun 22 Oct - 10:42
    avatar
    @Solène Sombrebois a écrit:
    Bienvenue parmi nous !
    Fais gaffe t'as les oreilles pointues qui dépassent, ça fait mauvais genre Razz
    mais euh j'ai caché les oreilles! ce n'est pas gentil... snif!  Laughing

    sinon j'avance, j'avance,  j'ai fini l'histoire qui est plus une chronologie familiale et me restera les compétences.
    Re: Aidan de Númenor - L'orgueil et la gloire ─ Mer 24 Oct - 22:19
    avatar
    fini.  faut réparer la fiche maintenant XD
    Re: Aidan de Númenor - L'orgueil et la gloire ─ Ven 26 Oct - 19:57
    avatar

    Validé !!


    Bon retour parmi nous mon cher Aidan.
    Te voici à présent validé aussi je te souhaite officiellement la bienvenue sur Eurate. Tu vas donc pouvoir rejoindre le groupe des Seigneurs et je vais t’inviter dès à présent à :

    ■ Te créer un carnet d'aventures afin d’avoir un suivi de tes rps.
    ■ Aller lire les différentes demandes de RP pour trouver des partenaires de jeu.
    ■ Poster un sujet dans les correspondances. C’est ici que les autres joueurs pourront t’envoyer des courriers en restant dans du roleplay.
    ■ Suivre l'arrivée de nouvelles quêtes disponibles afin de rejoindre d’autres joueurs en ayant déjà un but précis.


    N'oublie pas de voter pour nous aider à promouvoir le forum en échange de récompenses (tu peux retrouver les 5 boutons de vote à la fin de la page d'accueil) et surtout, amuse toi bien !

    Re: Aidan de Númenor - L'orgueil et la gloire ─
      Contenu sponsorisé