Le Deal du moment : -40%
Promo sur le Casque sans fil Sony WH-1000XM3
Voir le deal
228 €


Jacques Bormand
NouveauRépondre


Jacques Bormand ─ Dim 20 Mai - 22:05
Anonymous
    Invité
    Invité

    Jacques Bormand


    “Tout le monde doit se plier aux lois, par le droit ou par l'épée.”



    40 ans
    Originaire de Evalon
    Vassalité : Evalon
    Statut social : Bourgeois
    Son métier : Soldat (Sergent dans la milice)


    Caractère


    Du haut de sa quarantaine d'années, Jacques a une vision du monde que peu de gens partagent. Pour lui, la société doit être forte et civilisée, en particuliers dans les moments difficiles, si elle veut survivre. Aussi, il ne peut pas y avoir de place dans ses rangs pour les indisciplinés, les voyous, les dissidents, les corrompus, les hommes faibles et autre "gibier de potence" comme il se plait à le dire.

    C'est un homme qui s'est profondément épris de justice et d'ordre, au point que son amour pour des causes pourtant très nobles, se soit transformé au fil des années en un fanatisme exacerbé. Dur de traits, dur de coeur, ainsi est Bormand. Puisque les Hommes sont égaux devant la loi, cela signifie que femmes, vieux, enfants, malades, handicapés, miséreux, etc... ne sauraient bénéficier de la moindre clémence ou traitement de faveur en cas de manquement à la loi. Puisque la justice doit être impartiale, elle doit systématiquement condamner et ne pas sauver. Puisqu'il y en a de ceux qui osent braver la loi, il doit y en avoir de ceux qui portent sa voix.

    Certains pourront l'accuser d'être un despote, peut-être même un tyran, et ils n'auront pas complément tort, Jacques a trop tendance à user d'autorité, aussi bien dans ses paroles que dans ses actes. La faute n'est pas permise, le pardon n'existe que par la volonté du juge, et tout le monde doit se plier aux lois, par le droit ou par l'épée. D'autres au contraire reconnaitront en lui un symbole fort de justice et droiture, un homme imperméable à tous les vices de ce monde et que rien ne saurait détourner de sa quête de justice. Ce serait aller un peu vite en besogne, Bormand a beau donner l'image d'un homme fort, droit et intègre, il n'en reste pas un moins un être humain soumis à la tentation. Il n'est pas rare qu'il fricote avec une prostituée ou deux, que son attention soit détournée par un quelques écus d'or ou encore qu'il cède un soir aux plaisir du palais, et tout particulièrement du vin. Mais fort heureusement, il sait se montrer très discret en ce qui concerne ses affaires peu reluisantes et surtout, faire taire les imprudents qui auraient égaré leurs yeux ou leurs oreilles.

    Psychorigide de l'autorité et du respect des lois, peu importe qu'elles soient justes ou non en fait, c'est un homme qui ne désobéira jamais à un supérieur, peu importe là encore que l'ordre soit juste ou non, et c'est aussi un homme qui n'hésitera pas à faire appliquer les ordres par le fil de l'épée s'il le faut.

    De grande stature, la démarche aussi rigide que sa vision des choses, le regard dur et le ton sec, il est aussi connu de son entourage pour ses colères, en particulier quand quelqu'un ou quelque chose ose lui tenir tête, lui qui pense avoir toujours raison. Il n'hésite d'ailleurs pas à user de sa voix pour faire taire celles des autres. Il ne fait pas bon de le contrarier, tout du moins pour le commun des mortels. En effet, son comportement change du tout au tout lorsqu'il est face à un noble ou à un supérieur, auquel cas il est capable de faire preuve d'un calme étonnant et de dire oui à quasiment tout, pour peu que la loi ou la hiérarchie soit derrière.

    Cette contradiction et cette rigidité s'expliquent sans doute par son éducation. Enfant d'un père juge la plupart du temps absent et d'une mère au foyer tyrannique, il s'est sans doute mis à idéaliser cette justice et cette loi qui occupaient tant son père et s'imaginer que la meilleure façon d'éviter les bêtises, c'était encore de n'avoir aucune tolérance. La figure maternelle transformée supérieure absolue, légitime, intouchable et respectable, c'est sans doute de là que vient son dédain pour la plèbe et sa dévotion à la noblesse. Sa carrière à l'armée ne l'a pas vraiment aidé non plus, tant ce dernier s'est confronté à la dure réalité, personne n'est irremplaçable, personne n'est important, hormis les puissants.


    Physique


    Haut de quelques 173 centimètres, mésomorphe, la silhouette en rectangle, la peau tannée et durcie, Jacques n'est pas ce qu'il y a de plus beau en matière d'homme. Il a l'air brut, peut-être même barbare, ou tout du moins, un barbare civilisé. Il plaira certes à quelques dames mais, certainement pas à toutes.

    Son poil est blond et épais. Les cheveux courts, cachés en général sous son béret bordeaux. Sa barbe est en collier, fournie et brossée, tout comme sa moustache. Les yeux verdâtres, très clairs, tombant et en amande. Le nez bourbonien, quelque peu en patate, le visage en rectangle, affriolé de quelques rides saillantes pour son âge, du front, du lion, des pattes d'oie, des paupières inférieures, jugales et du menton. La fatigue, sans doute.

    Il s'habille en général d'étoffes bleu roi et d'armures grisées, quelque peu usées par les années de bons et loyaux services. Un scutum en bois sur le bras droit, une épée courte à sa ceinture, sur la gauche. Peu d'objets personnels sur lui, à part son argent, sans doute, et quelques papiers.


    Histoire


    Jacques est né en 1209, à Evalon, peu de temps après la fin de la guerre entre Volg et la Croix des Espines. Son père était un juge souvent absent, peu intentionné envers son fils et sa femme. Un homme discret et que Jacques ne connaitra jamais vraiment. Il meurt en 1220, suite à une chute dans un escalier que la pluie avait rendu glissant. Fils unique, Jacques avait alors 11 ans. Sa mère hérite. En bonne bourgeoise, elle s'occupe bien de lui et fait de son mieux pour qu'il ne manque de rien. Si sa génitrice fait preuve d'une sincère dévotion dans ses fonctions de mère au foyer et fait honneur à la mémoire de son mari défunt en ne se remariant pas, elle n'en reste pas moins une femme violente et tyrannique envers son fils, que le chagrin n'a pas arrangé. Au moindre écart, ce dernier se retrouve vite corvéable à merci, quand il n'est pas tout simplement battu.

    Jacques ne s'en plaint pas, ceci dit. Le paradoxe voudra qu'il se mette à considérer que ce genre de traitement est la normale. Lorsque l'on fait une erreur ou que l'on enfreint la loi, ici incarnée par sa mère, il est normal d'être puni sévèrement. Il aura eu une enfance ordinaire, hormis ce détail, jusqu'à son adolescence qui sera marquée par une radicalisation de sa personne. La mort de son père lui a fait penser que la justice n'est rien sans des hommes forts pour la faire appliquer et aussi juge-t-il que les problèmes que rencontrent l'Empire sont avant tout dus à la faiblesse des hommes de loi. C'est donc tout logiquement qu'il rejoint la milice à l'âge de 16 ans, en 1225.

    Il s'émancipe ainsi du joug de sa mère, qui refuse de se remarier et vaque à ses occupations de veuve. Elle ne manque pas d'argent mais ne mère pas une vie de noble pour autant. Il apprend le métier de soldat, l'art de manier l'épée et de se battre, avant de se trouver un ennemi tout désigné, Taram l'insaisissable, qu'il souhaite pendre haut et court. Il a alors 21 ans. Il n'a cependant pas le temps de parvenir à ses fins, il est envoyé à l'ouest pour combattre les Thoréens, dont il finit par penser qu'ils n'ont rien à envier aux joyeux compagnons. C'est l'occasion pour lui de subir ses premières blessures de guerre et d'observer ses camarades tomber. Il se radicalise d'autant plus, se mettant à penser que peu importe le sang versé, la mauvaise gente doit périr. Les bons qui tomberont seront morts pour la plus noble des causes. Les autres peuvent bien aller se perdre dans le néant après leur mort, personne ne les regrettera et personne n'aura à les regretter.

    Pendant près d'une dizaine d'années, les méfaits des joyeux compagnons lui remontent aux oreilles. Leur vouant une haine sans équivalent, il fait preuve d'un zèle tout particuliers une fois revenu en Evalon, pour traquer ces moins que rien qui osent défier la loi dans le sanctuaire même de cette dernière, la capitale de l'Empire. Son obéissance, sa discipline et ses efforts lui vaudront les faveurs de sa hiérarchie. Il commence peu à peu à acquérir des responsabilités, sans monter en grade ceci dit.

    Il se livre à de formidables festivités, en cachette, un soir de 1240, après avoir appris la dissolution des joyeux compagnons. Il est alors âgé de 31 ans. L'alcool coule à flot, il se trouve en bonne compagnie. Il achète le silence des témoins et les menaces de sévères représailles en cas de fuite. L'été de la même année, sa mère décède de la malaria, contractée suite à un voyage à l'est. Il lui faudra du temps pour faire son deuil.

    Il participe à plusieurs conflits armés au service de l'Empire entre 1242 et 1244, contre les révoltes paysannes. Leur misère ne lui fait ni chaud ni froid, la loi doit être respectée. Là encore, ses bons et loyaux services lui vaudront les faveurs de ses supérieurs. Par leur intermédiaire, il devient sergent en 1246, en charge de quelques hommes de milice, obtenant un des nombreux quartiers de la ville sous sa juridiction. Il entend bien débarrasser la ville de ses mauvais éléments.


    Compétences



  • Bagarre (lutte) - Niveau 2

  • Arme blanche (épée courte) - Niveau 2

  • Sport (athlétisme) - Niveau 2

  • Investigation (milice) - Niveau 2

  • Discrétion - Niveau 2

  • Intimidation - Niveau 1

  • Administration (milice) - Niveau 2

  • Survie (premiers soins) - Niveau 1


  • Derrière l'écran



    Êtes-vous majeur ? Oui
    Avez-vous lu le règlement ? Validé Courage
    Comment-êtes vous arrivé sur Les Serments d'Eurate ? Par un topsite
    Une suggestion ? Non
    Ce personnage est-il un DC ? Si oui, de qui ? Non




    Re: Jacques Bormand ─ Dim 22 Juil - 15:04
    Chroniqueur Impérial
      Chroniqueur Impérial

      Réputation - 04.08.2018



    • LA CAPITALE EVALON : PERSONNALITÉ LOCALE



    • Citoyen:....... ■ - ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■...... 2400/4999 pts

      Noble:.......... ■ - ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■..... 2400/4999 pts

      Religieux:..... ■ - ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■...... 2400/4999 pts




    • DUCHÉ DE LA CROIX DES ESPINES


    • COMTÉ DE LA CROIX DES ESPINES
      Citoyen:....... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts

      Noble:.......... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■..... 0000/1999 pts

      Religieux:..... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts





      COMTÉ D'EMERALD
      Citoyen:....... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts

      Noble:.......... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■..... 0000/1999 pts

      Religieux:..... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts





      COMTÉ DE POSVÁNY
      Citoyen:....... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts

      Noble:.......... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■..... 0000/1999 pts

      Religieux:..... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts





    • DUCHÉ DE MELLILA


    • COMTÉ DE MELLILA
      Citoyen:....... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts

      Noble:.......... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■..... 0000/1999 pts

      Religieux:..... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts





      COMTÉ D'ARAGON
      Citoyen:....... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts

      Noble:.......... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■..... 0000/1999 pts

      Religieux:..... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts





      COMTÉ DE CORDUBA
      Citoyen:....... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts

      Noble:.......... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■..... 0000/1999 pts

      Religieux:..... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts




    • DUCHÉ DE NÉRA


    • COMTÉ DE NÉRA
      Citoyen:....... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts

      Noble:.......... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■..... 0000/1999 pts

      Religieux:..... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts





      COMTÉ DE BAROS
      Citoyen:....... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts

      Noble:.......... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■..... 0000/1999 pts

      Religieux:..... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts




      COMTÉ D'UZÉ
      Citoyen:....... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts

      Noble:.......... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■..... 0000/1999 pts

      Religieux:..... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts





    • DUCHÉ DE VOLG


    • COMTÉ DE VOLG
      Citoyen:....... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts

      Noble:.......... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■..... 0000/1999 pts

      Religieux:..... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts





      COMTÉ DE TERRESANG
      Citoyen:....... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts

      Noble:.......... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■..... 0000/1999 pts

      Religieux:..... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts





      COMTÉ DE MONT DRAGON
      Citoyen:....... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts

      Noble:.......... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■..... 0000/1999 pts

      Religieux:..... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■...... 0000/1999 pts





    • ÎLE DE NACRE


    • Le clergé :..... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■... 0000/1999 pts


    • HORS FRONTIÈRES


    • Territoire Thoréen:.... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■... 0000/1999 pts

      Territoire Khöz:......... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■... 0000/1999 pts

      Royaume d'Azelan:.... ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■... 0000/1999 pts

      Royaume de Feynes:.. ■ - ■ - ■ - ■ - - ■ - ■ - ■ - ■.. 0000/1999 pts